De béton et de métal

Je restaure un phare breton !

Le Phare de Moguériec est fatigué ! Voilà  142 ans qu’il brille, d’abord sur la Jetée de l’Ouest du Port de Honfleur, puis depuis 1960, tout au bout de la Jetée du Port de Moguériec. Il aura lancé 400 000 000 d’éclats depuis 1876 et le sel, le vent, le ressac, la houle, l’humidité auront eu raison de son apparence de jeune premier.

Un socle en béton malade (1) et une structure métallique fragilisée (2)…

Suivez le guide !

Mesdames et Messieurs, enfants de tous âges, voici le Phare de Moguériec ! Une conception Eiffel, toute l’histoire de la signalisation maritime du 19ème siècle dans ce morceau de métal de 10 mètres et de 10 tonnes… Après vous !

Les étapes du projet de restauration du Phare de Moguériec

1. Démontage du Phare de Moguériec par voie maritime, d’abord la corbeille puis le fût…

2. Transfert des éléments sur Brest par voie maritime…

3. Démantèlement du socle en béton et évacuation des gravats…


4. Coulage d’un nouveau socle plus large…

5. Restauration des parties métalliques : traitement de la structure, pose de nouvelles tôles, ferronnerie, remise en peinture…

6. Repose du Phare de Moguériec par voie maritime…

7. Restaurer le Phare de Moguériec dans sa fonction nautique… 

 

Alors, êtes-vous prêts ?
On le restaure ensemble ce phare ?